Dissidences Intersexes 2015

„Dissidences Intersexes 2015“ se compose de deux manifestations, la Résidence Intersexe Internationale ( 22-29 juin 2015 ) et le Forum Intersexe Européen ( 29 et 30 juin 2015 ).

Présentation | Définitions | Message| Forum Intersexe Européen | Résidence Intersexes Internationale

Présentation

Il est capital que toutes les initiatives visant à modifier, corriger et mettre en place des politiques nationales de santé, scolaires, sociales à partir de la reconnaissance des Intersexes soient effectuées avec les Intersexes !

Ce Forum international s’inscrivait dans les réflexions et luttes LGBTI, dans les politiques d’Egalité, dans le champ des Droits humains et dans les mobilisations féministes à travers le monde.

Il s’adressait, en Bretagne et en France, à tous les acteurs politiques ( élus, parlementaires, ministres ), aux acteurs de la santé ( comités d’éthique, psychologues et psychiatres, médecins et chirurgiens, endocrinologues, gynécologues, pédiatres, éducateurs, PMI, centres de la petite enfance … ), de l’éducation ( enseignant.e.s, psychologues scolaires, médecins scolaires, infirmières/infirmiers … ), aux groupes de patients, aux parents d’enfants intersexes et aux associations de la société civile agissant sur les questions LGBTI, féministes, d’égalité des droits.

Après des années de plaidoyer, de lobbying, de manifestations, d’alertes, de mobilisations, de recherches et de publications effectués et portés par les personnes intersexes et leurs alliés partout dans le monde, plusieurs Etats et gouvernements commencent à prendre conscience de la nécessité de modifier leurs appareils législatifs et de reconnaître les dommages subis par les Intersexes.

Les comités d’éthique nationaux sont interrogés, les pratiques sont remises en question, l’ONU et le Conseil de l’Europe émettent des rapports inquiétants et produisent des recommandations pour la reconnaissance des droits des personnes intersexes.

Si dans nombre de pays gouvernement et/ou parlementaires, commencent à s’interroger sur les situations des personnes intersexes, sans pour autant stopper les anciennes pratiques ( ! ), c’est, Malte, depuis le 1er avril 2015, dont la Constitution précise que « le catholicisme est la religion officielle », qui est devenu le premier pays d’Europe à se doter d’une loi ( GIGESC: Gender Identity, Gender Expression and Sex Characteristics Act ) qui vise à protéger les droits des personnes trans’, intersexes et fluides, en particulier le droit à l’autodétermination de son identité : Toute personne citoyenne de Malte a droit à la reconnaissance de son identité de genre; au développement libre de sa personne selon son identité de genre; à être traitée en accord avec son identité de genre et, en particulier, être identifiée de cette façon dans les documents établissant son identité; à l’intégrité corporelle et l’autonomie physique.

Concluant une résidence internationale de plusieurs jours réunissant des personnes intersexes du monde entier ( 22-29 juin 2015 ) à Douarnenez, ce Forum abordera les questions de droits, de santé, d’éducation, de culture, les expériences militantes, les luttes, les violences subies, ainsi que les transformations juridiques et éducatives, sociales et culturelles devant être mises en place dans chaque pays pour les Intersexes.

Téléchargez le programme du Forum Intersexe Européen ici …

Présentation | Définitions | Message| Forum Intersexe Européen | Résidence Intersexes Internationale

Définitions

« Personnes intersexuées : ‘‘désigne l’ensemble des personnes qui dérogent aux figures développementales normatives ‘mâle’ et ‘femelle’ créées par la médecine, et susceptibles d’être ‘corrigées’ par celle-ci durant la tendre enfance ou à l’adolescence’’ ( adapté de Bastien Charlebois, 2014, p. 237 ).

Personnes intersexes : ‘‘désigne les personnes intersexuées ayant conscience de faire partie d’une groupe de personnes ayant subi la même invalidation médicale, adoptant une vision positive et non-pathologisante de leur corps et affirmant une identité politique.’’

Il est très important de ne pas confondre ces définitions avec des identités de genre. Ce qui caractérise d’abord et avant tout les personnes intersex(ué)es, c’est l’expérience d’invalidation sur la base du corps sexué. Les identités de genre que nous avons sont plurielles. S’il est vrai qu’un certain nombre d’entre nous avons une identité intergenre ou ‘’ni homme, ni femme’’ (le terme en émergence est ‘’herma’’), beaucoup se sentent plutôt femmes ou hommes. »

Source : Bastien Charlebois, J., Dagenais, S., Gosselin, L. ( 2015 ) : Quel est ce «sexe» que l’on mentionne ? : Quelques implications du projet de règlement encadrant les demandes de changement de mention de sexe pour les personnes intersex(ué)es. Mémoire présenté à la Commission des institutions pour le projet de Règlement pour le changement de nom et d’autres qualités de l’état civil pour les personnes transsexuelles ou transgenres. Comité Visibilité Intersexe [ Centre de lutte contre l’oppression des genres/Centre for Gender Advocacy ].

Présentation | Définitions | Message| Forum Intersexe Européen | Résidence Intersexes Internationale

Message

Message aux personnes qui désirent faire des recherches sur nous
Conseils à l’endroit des personnes non-intersexes écrivant au sujet de l’intersexualité et des personnes intersexes
par Emi Koyama, Intersex Initiative

 

Inspiré du texte: Suggested Rules for Non-Transsexuals Writing about Transsexuals, Transsexuality, Transsexualism, or Trans. Écrit par Jacob Hale.
Suggestions éditoriales de Cheryl Chase – Traduction et adaptation françaises: OII-francophonie

1. Reconnaissez le fait que vous n’êtes pas des experts sur les personnes intersexes, sur l’intersexualité et sur ce que signifie être intersexe. Ce sont les personnes intersexes qui le sont. Quand vous écrivez à propos de l’intersexualité, assurez-vous de vous centrer sur les voix de personnes intersexes. Réfléchissez à ce qu’on entend par „objectivité“, aux conditions et critères par lesquelles on (se) l’attribue, à qui décide de ces conditions, ainsi qu’à l’appartenance sociale des personnes à qui on l’octroie le plus volontiers. Réfléchissez aussi aux différents points d’observation qu’une personne peut détenir en fonction de son groupe d’appartenance.

2. Conservez un esprit critique à l’égard des écrits sur l’intersexualité et les personnes intersexes produits par des «experts» non-intersexes, qu’il s’agisse de docteurs, de chercheurs, de scientifiques ou d’universitaires. Si vous décidez de les citer, prenez en considération les perspectives et les intérêts politiques qu’ils détiennent. Portez également attention aux sources d’où ils puisent leurs connaissances et à la manière dont ils recueillent leurs données. Sont-ils et elles en position de prétendre qu’ils et elles ne peuvent être émotionnellement interpellées par certaines observations, analyses et théorisations pouvant être tirées de l’expérience intersexe? Peuvent-elles prétendre la neutralité devant les revendications d’activistes intersexes et affirmer qu’elles n’ont rien à y perdre?

3. Ne dissertez pas sur l’existence intersexe ou le concept d’intersexualité sans parler des vies et des experiences des personnes intersexes, de même que des enjeux auxquels illes font face. Ne vous bornez pas à utiliser les personnes intersexes comme illustration de la construction binaire des sexes. Nous sommes des sujets humains, non des objets théoriques.

4. Ne jugez pas les politiques et les narrations des personnes et des mobilisations intersexes en fonction de leur utilité à vos priorités politiques. Il n’échoit pas davantage aux personnes intersexes qu’aux autres de démanteler les rôles de genre ou l’hétérosexualité obligatoire.

5. Soyez conscient-e-s du fait que les écrits de personnes intersexes s’inscrivent dans des conversations se déroulant au sein de leur communauté ou se tissant avec d’autres, y compris le corps médical. mots employés par les personnes intersexes. Sachez que les mots que les personnes intersexes emploient prennent leurs sens dans ces conversations et peuvent s’adresser à des groupes ou faire écho à certains agendas politiques avec lesquels vous êtes peu familiers.

6. Ne confondez pas les expériences des personnes intersexes avec celles des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles ou trans (LGBT). Vous pouvez sans doute comprendre ce qu’est grandir dans la différence, mais ceci ne signifie pas que vous avez une idée de la teneur du vécu des personnes intersexes lorsqu’elles traversent leur enfance et leur adolescence.

7. Ne réduisez pas les personnes intersexes à des conditions physiques. Représentez-les comme les personnes multidimensionnelles qu’elles sont, avec des intérêts et des préoccupations qui dépassent les enjeux intersexes.

8. Concentrez-vous sur ce que le regard que vous portez sur l’intersexualité et les personnes intersexes vous dit sur vous-mêmes et sur la société, plutôt que sur les personnes intersexes. Détournez votre regard analytique des corps et des genres intersexes et prenez le temps d’examiner les docteurs, les chercheurs et les universitaires qui théorisent l’intersexualité.

9. Ne présentez pas les personnes intersexes comme étant homogènes. Les façons dont les personnes intersexes vivent leur réalité sont aussi diverses que celles des personnes qui ne le sont pas, et sont influencées par des facteurs sociaux tout aussi variés tels que la racisation, la classe sociale, la situation de handicap, l’orientation sexuelle, puis certaines situations médicales propres et affinités personnelles. Ne présumez pas qu’une personne intersexe que vous rencontrez représente la plupart ou l’ensemble des personnes intersexes.

10. Ayez à l’esprit que certaines personnes parmi votre lectorat sont intersexes elles-mêmes et sachez que votre démarche et vos propos peuvent faire l’objet de critiques. Prenez soin d’écouter les personnes intersexes lorsqu’elles critiquent votre travail et considérez ceci comme un cadeau et un compliment. Si elles estimaient que vous n’aviez rien d’important à offrir, elles ne se donneraient pas la peine de le faire.

11. Conservez ceci en tête: des enfants intersexes subissent encore régulièrement des chirurgies et de l’hormonothérapie non consensuelles et voient leur droit humain fondamental au respect de leur intégrité physique être bafoué. Réfléchissez à ce que vous pouvez faire pour que ça cesse.

Présentation | Définitions | Message| Forum Intersexe Européen | Résidence Intersexes Internationale

Forum Intersexe Européen 

Le Forum Politique Intersexe Européen se tiendra les 29 et 30 juin 2015 à Douarnenez ( Bretagne ). Vous pouvez télécharger le programme officiel ci-dessous. The Intersex European Forum will be held on june 29th and 30th in Douarnenez ( Brittany ). You can download the official program below.

Résidence Intersexes Internationale

Du 22 au 29 juin 2015, la Résidence Intersexes Internationale réunira à Douarnenez ( Bretagne ) une trentaine de personnes intersexes de la planète pour une rencontre exceptionnelle.

Téléchargez le programme du Forum Intersexe Européen ici …
Download the Intersex European Forum program here …

38e Festival de cinéma Douarnenez sur le web
38e Festival de cinéma Douarnenez sur Facebook

A lire également …

Document thématique du Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe ( 2015 )
Introduction: L’Europe néglige le droit à l’autodétermination et à l’intégrité physique des personnes intersexes
Le rapport en bref ( en anglais ): Human rights and Intersex people
Le rapport intégral ( en anglais ): Human rights and Intersex people

A écouter également …

Sur radio France, l‘émission Mouv‘ du  5 juin 2015 : „2020: entre hommes et femmes, les intersexes enfin reconnus“

 


Scroll to top