2020: entre hommes et femmes, les intersexes enfin reconnus ?

Chaque soir, la rédaction de Mouv‘ vous emmène en 2020. Un futur proche, qui fait un peu flipper ou qui donne carrément envie de se projeter. Et si la France reconnaissait les droits des personnes intersexes ?

Ils représenteraient une naissance sur 2.000, mais aucune statistique précise n’est disponible. Leurs situations sont variées, certains ne sont même pas au courant qu’ils sont concernés, pour d’autres c’est un fardeau à trimballer. Les personnes intersexes sont des individus nés ni vraiment homme, ni tout à fait femme, mais dans un entre-deux, une ambigüité hormonale et parfois anatomique ( un clitoris surdimensionné, un pénis de petite taille… ) qui les dote de caractéristiques de genre imprécises.

Si cette particularité n’est en général pas dangereuse pour leur santé, elle peut poser des problèmes de stérilité, sans parler de l’acceptation de soi, parfois difficile. La société semble les ignorer : leur existence est passée sous silence, et les parents sont contraints de trancher pour eux au moment de les déclarer à l’état civil. La plupart du temps, ce choix s’accompagne d’un accompagnement médical. Un traitement hormonal qui peut être lourd et invasif.

Article intégral de l‘émission Mouv‘ du 05.06.2015 sur radio france : 2020: entre hommes et femmes, les intersexes enfin reconnus

logo de l'émission Mouv' de radio france, sujet du 05.06.2015 - 2020 : entre hommes et femmes, les intersexes enfin reconnus

Mouv‘ – radio france

Blog Topics → Intersex
Follow-Up →
Scroll to top